Jeune entrepreneurs
Publié le - 550 vues -

De quelle manière calculer le cet ?

Exploiter une entreprise a un coût. L’entreprise doit en effet faire face à plusieurs charges quand celles-ci veut mener à bien ses opérations. Parmi celles-ci se retrouvent les tributs à verser à l’Etat, en vertu de notre statut de commerçant, entrepreneur en gros d’acteur de la vie économique. Si certains impôts sont basés sur l’occupation ou l’exploitation d’un terrain ou d’un bien meuble ou immeuble, d’autres sont uniquement basés sur le chiffre d’affaire de l’exploitant. D’autres impôts comme la cet sont plutôt synthétiques et regroupent plusieurs types d’impôts. Vous pouvez toujours compter sur votre société de domiciliation pour vous aider à vous en acquitter.

Déterminer votre Contribution

La Contribution Economique Territoriale est un impôt qui regroupe une part foncière et une part de chiffre d’affaire. Votre calcul CET est donc un calcul de deux impôts distincts. Il y a d’abord la Cotisation Foncière des Entreprises. Celle-ci est due sur la base de la valeur locative des biens immeubles qui ont servis à l’activité professionnelle du contribuable, après abattement, en ce qui concerne certaines entreprises. Il est liquidé aux taux voté par les collectivités locales ou L’EPIC du territoire de situations des biens immeubles objet de la cotisation. L’autre composant de la CET est la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises qui, elle, a comme base le chiffre d’affaires et la valeur ajoutée produite au cours de l’année au titre de laquelle l’impôt est établi. Il est néanmoins à préciser que les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 152 500 euros ne sont pas assujetties à la cotisation tandis que celles qui ont un chiffre d’affaires supérieur à 500 000 euros doivent souscrire à une déclaration et en sont redevables. La valeur ajoutée dont il est question est obtenue après la soustraction entre le chiffre d’affaires réalisé et les charges déductibles ainsi que les autres achats. Cette valeur ajoutée est plafonnée selon le chiffre d’affaires et la cotisation due sur celle-ci est calculée selon un taux variable en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Faites vous assister en cas de besoin

Le calcul CETn’est pas des plus simples et avec toutes les varaibles qu’il y a à prendre en compte, vous aurez certainement besoin d’être éclairés sur tous les détails de l’imposition, sur ce site, vous pouvez avoir accès à toutes les informations sur vos impôts.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 19 Mai 2019Comment bien gérer vos flux de trésorerie ?12 vues
  2. 30 Avril 2019Qu'est ce que le marketing sms ?42 vues
  3. 23 Avril 2019A quel âge moyen est-il sage de créer son entreprise ?47 vues
  4. 26 Fév. 2019Y a t'il un age minimum pour créer sa société ?191 vues
  5. 6 Mai 2018Le jeune Mr Klimczak Christian change de voie568 vues
  6. 25 Mars 2018Comptabilité d’entreprise : qu’est-ce que l’arrêté des comptes ?702 vues
  7. 24 Nov. 2017Des conseils sur les besoins d'un auto-entrepreneur765 vues
  8. 24 Oct. 2017L'avenir de l'entreprise en général est l'eco-responsabilité780 vues
  9. 10 Oct. 2017Un bureau en verre du plus bel effet pour votre travail732 vues
  10. 29 Sept. 2017Réussissez la création de votre entreprise dans le Morbihan743 vues